Birkenfeld

 

Birkenfeld, chef lieu de l’arrondissement de Birkenfeld, est situé en Rhénanie Palatinat, en Allemagne. 
Le nom Birkenfeld, d’origine française est mentionné pour la première fois dans un document de l'année 981. L'église et la ville existent toutefois depuis bien plus longtemps.
En 1332, l'Empereur Louis de Bavière confère à ce lieu, qui jusqu’alors faisait partie du comté de Sponheim, le statut de ville.
En 1584, la ville devient la résidence d’une lignée des Wittelsbach dont est issue la famille royale de Bavière.
En 1776, Birkenfeld devient le siège du marquisat de Baden, en 1800, le siège d’un arrondissement français et en 1817 la capitale de la principauté de Birkenfeld, qui faisait partie du Grand-duché d'Oldenburg, et ce jusqu’en 1937.
À partir de 1937, la ville est annexée à la Prusse.
Après la guerre, Birkenfeld fait partie de la zone d'occupation française et, depuis 1946, de la nouvelle de région de Rhénanie-Palatinat.

Au cours des derniers siècles, l'agriculture, en particulier l'élevage et les grands marchés aux bestiaux contribuent à la richesse économique de la ville.
Au 19ème siècle une garnison et un lycée s'y ajoutent.

La ville de Birkenfeld est située au cœur du massif montagneux du Hunsbrück, dans la vallée de la Nahe, à une quarantaine de kilomètres de l’aéroport de Frankfort-Hahn.
La région de la Nahe, le long de la route allemande des pierres précieuses, est très touristique et offre des paysages pleins de couleurs et de poésie.
L’alternance entre les vallées fluviales idylliques et les montagnes de moyenne altitude, les villes historiques et les sites pittoresques, les célèbres régions viticoles et les châteaux forts romantiques, fait tout le charme de cette région.
Des attractions touristiques et historiques vous amènent à entreprendre un voyage de découverte sur les traces des Celtes, des Romains et des Wittelsbach, à explorer les tombes romaines ou les ruines de l’ancienne résidence des Wittelsbach, à découvrir le château de Birkenfeld ou encore à visiter le Musée.

 

 

  • L’Hôtel de Ville

L’Hôtel de ville de Birkenfeld, trouvé pour la première fois sur un plan de la ville en 1838, comme "Maison Medicus", est également connu sous le nom " Maison Flick ". Il a été utilisé par le Docteur Eduard Flick comme logement et cabinet médical. Plus tard, entre 1923 et 1933 puis entre 1951 et 1971, le bâtiment a été utilisé par la ville de Birkenfeld comme hôtel de ville et jusqu'en 1979 comme bâtiment administratif. Dans le cadre de la restructuration de la ville, il a été réhabilité en logements et en local commercial de 1993 à 1995. Depuis le 17/10/2000 le bâtiment est le siège de la mairie.

 

  •   Birkenfelder Schloss

Après les guerres de libération contre Napoléon (1813-1814), le Duc de Oldenburg reçut la principauté de Birkenfeld en récompense pour son soutien à la Prusse. Le souverain, promu « Grand Duc », entreprit la construction du château de style néo-classique, aujourd’hui siège de la circonscription. Ces dernières années le bâtiment a été restauré : en particulier la longue pièce meublée à l’identique. Des réunions mais également des manifestations culturelles classiques se déroulent dans cette belle atmosphère historique. 

  

  • Musée de Birkenfeld

Musée de Birkenfeld

Espace archéologique,  le Musée expose plus de 2.500 ans d'histoire culturelle et artisanale de Birkenfeld: des Celtes aux Romains, des artisans aux agriculteurs, les dynasties locales, les familles Wittelsbacher et Oldenburger ...

 

  • Château de Birkenfeld
     

Les vestiges du château témoigne d'une histoire longue et impressionnante.
En 1293 il est mentionné comme propriété des « Sponheim ».
A l’époque de Napoléon, ce beau  château Renaissance du XVIIe siècle, était déjà à l’état de ruines.
Confisqué par les Français comme patrimoine national, le domaine a été vendu aux enchères en 1807, les nouveaux propriétaires vendent les pierres comme matériaux de construction. De toutes les splendeurs d’autrefois il ne restent plus que des ruines : l’entrée, le mur de soutènement et une tour.
La tour (Burg Birkenfeld)  offre une vue imprenable sur la ville de Birkenfeld et ses environs ...   
www.burg-birkenfeld.org

 

  • L'Eglise Evangélique

L'église évangélique, construite entre 1751 à 1756, à la place d’une ancienne église, a été utilisée à la fois par les catholiques et les protestants jusqu'en 1890.
La nef a été construite par l’Evêque de Trèves et le chœur par les protestants. La tour de style néo-roman n’a été construite qu’en 1895-1896, après la construction de l’église catholique.
Les vitraux du Chœur datant du 20ème siècle, ont été réalisés avec du verre peint et non pas avec du verre transparent coloré.
La Chaire de grès est la pièce la plus ancienne (1582), l'autel de 1770, les fonds baptismaux de 1982.

 
  •  Eglise Heiligenbösch près Leisel

L'église Heiligenbösch est un lieu de pèlerinage. Elle a été construite en 1438 sur les fondations d’une villa romaine. L'église possède un des célèbres orgues Stumm, qui vaut le détour…  Une trappe dans le plancher de l’église s’ouvre sur un ancien bain romain.

 

 

     

  • L'ancienne caserne Oldenburg 

 La caserne Oldenburg située à proximité du Château Oldenburg a été construite en 1841 par le Grand-duc d’Oldenburg. Elle a été construite suite à l’ordre émis par le gouvernement allemand d’installer une compagnie d’infanterie à Birkenfeld. Par la convention militaire de 1867, la Prusse s’est chargée de former les recrues ce qui entraîna la dissolution de la compagnie.
A partir de 1871 c’est dans cette caserne désormais vide qu’a été installé le premier lycée de Birkenfeld.

 

          
  •  Der Schellenmann 

Le « Schellenmann » ou « l’Homme à la clochette » représente la figure historique de l’employé chargé autrefois de faire les annonces officielles parcourant les rues de la ville en agitant une sonnette.
La statue se dresse sur l’ancienne place du marché depuis 2002.
La sculpture créée par le Prof. Eberhard Linke montre le mouvement provoqué par le balancement de la clochette et offre au spectateur la possibilité de s’identifier au sonneur.                                  

  • Musée du Village  

Le Brücken Dorfmuseum (Village Museum Brücken) présente une magnifique collection de matériel agricole, machines et outils du siècle  dernier. En 1762, le Glockenhaus (Bell House) a été construit dans l’Hattgenstein.
Il est l'emblème de ce village idyllique… La maison possède une  cloche antique et sert aujourd'hui de chapelle.

  • Weg Sirona - Traces des Celtes et des Romains

Sirona, nymphe de la mythologie grecque, était la protectrice des sources, des ruisseaux et des rivières. Elle était aussi adorée par les Celtes et les Romains. Le long des 90 km du sentier de randonnée Sirona (Weg Sirona), les découvertes archéologiques permettent de découvrir de nombreuses traces des Celtes et des Romains qui y étaient  déjà installés, au 6e siècle avant J.C..
Explorer  forteresses, villages celtiques et romains reconstruits, villas romaines, lieux saints, tombeaux, expositions archéologiques et  musées, châteaux,  donne une vive idée de la vie celtique et romaine d’il y a 2.000 ans.

  • Tombe Celtique

Sur le campus du collège à Birkenfeld, vous trouverez une tombe celtique reconstituée. La chambre funéraire d'une femme Celtique (400 avant JC) contient des objets funéraires comme des bijoux, des fruits et des fleurs.

  • Église Madeleine Niederbrombach

A voir les fresques du plafond, période gothique et Renaissance.

  •  Tombe Romane près Siesbach

Le plan circulaire de l’énorme tombe (son diamètre est de 21 mètres) est  impressionnant. Chaque année, on y donne de nombreux spectacles historiques et de pièces de théâtre.

  • Eau minérale

La source d'eau minérale dans Oberhambach est  bien connue de toute la région. Depuis le 16e siècle, on peut profiter de ses bienfaits: récupération et repos...

 

Activités de Loisirs

 

  • Nature.Fitness.Park

Le "Birkenfelder Land" met à la disposition  des motards d'excellents sentiers de randonnée. Le Parc-de Birkenfeld s'étend à 72,3 km et comporte 6 pistes. Depuis août 2004, il offre la possibilité de pratiquer  un nouveau sport : la Marche Nordique  qui est un entraînement physique avec des bâtons spéciaux appelés «pôles». De l'avis unanime des sportifs: la marche nordique est la meilleure invention depuis le sauna finlandais.

  • Hunsrück Ferienpark, dans la vallée de Hambach.

Un circuit de  4,5km permet d'explorer une variété de stations intéressantes autour de la monumentale "Roche de Hambach"… Vous découvrirez la nature et y passerez des moments merveilleux.

  •  Randonnée et vélo

Dans les «Highlands-allemands », les amateurs de vélo peuvent profiter de l’ excellent réseau de sentiers de randonnée.. En raison de la topographie on trouve parfois des côtes extrêmes, mais une fois arrivé au sommet, l'effort est récompensé par un  pittoresque panorama.

  • Geocaching

Le géocaching est une nouvelle sorte de chasse au trésor: on est armé d'un système de positionnement global (GPS) et des coordonnées appropriées.

  • La piscine extérieure

Une piscine en plein air de 50 m de long  avec un bassin enfant et trois plongeoirs. Les amis du sport peuvent y  pratiquer le basket-ball, le football, le ping-pong les jeux de boules, d'échecs...

 

Après  diverses activités estivales: cheval, golf et pêche, l’Erbeskopf, (sommet le plus élevé de la Rhénanie-Palatinat, 816 mètres d'altitude), propose en  hiver, dans les bois couverts de neige,trois pistes de ski avec projecteurs, système d'enneigement artificiel et deux téléskis. Le centre sportif d'hiver "Idarwald ' offre une  grande diversité de pistes pour pratiquer le ski de fond.

 

Accés