Le 40ème RT de Thionville

  

 

Signature de la Charte de Jumelage

                                 

 

Le 40e régiment de transmissions puise ses racines dans la création, le 1er avril 1951, du 40e bataillon de transmissions à Fribourg (RFA).

En 1956, il prend l'appellation de 709e Bataillon de transmissions à l'occasion de son départ pour l'Algérie où il tient garnison successivement à Batna, Henchella  et Tébessa avec, pour théâtre d'intervention, le massif des Aurès.

La 40e compagnie de transmissions est créée à Coblence (Allemagne) en 1958.

Le 1er novembre 1969, le 40e régiment de transmissions est créé au quartier Turenne à Neustadt (Palatinat rhénan) et reçoit son drapeau.

En 1973, il s'installe à Sarrebourg en Moselle.

Enfin, en 1984, il fait mouvement vers Thionville (quartier Jeanne-d'Arc) et Hettange-Grande (quartier Guyon-Gellin).Régiment de la 1re armée il s'équipe simultanément du système RITA. À la dissolution de la 1re armée en 1993, le 40e régiment de transmissions rejoint le 3e corps d'armée au sein de la brigade de transmissions. Il est alors équipé des matériels de transmissions satellitaires performants les plus récents.

 

Le 40e régiment de transmissions, dans le cadre de sa mission, est jumelé avec le 7th Signal Brigade (US) de Mannheim et avec le Femelderegiment 990 d'Essen (Allemagne).

Il appartient à la force d'action terrestre.

Son insigne aux couleurs bleu royal et or porte les lions adossés de la ville de Neustadt, symbole de force et de courage, rehaussés du " T " de l'arme des transmissions. Portée fièrement mais sans prétention, sa devise est " Qui me regarde s'incline ".

  • Implantation

Le régiment est situé dans le département de la Moselle (57) près de Metz.

Gare SNCF d'arrivée : THIONVILLE.

40e régiment de transmissions

Quartier Jeanne-d'Arc

BP 70328

57126 THIONVILLE CEDEX

Tél. : 03-82-88-81-04

 

  • Mission

    Le 40e régiment de transmissions a vocation à s'engager partout dans le monde, et de préférence au Centre Europe, dans le cadre des opérations extérieures pour assurer les communications nécessaires au haut commandement interarmées et interalliés responsable des forces sur le théâtre. 

A ce titre il entretient régulièrement les savoir-faire propres à sa spécificité de régiment ouvert vers les alliés, l'OTAN, le partenariat pour la paix, mais aussi vers l'armée de l'air et l'ensemble des grandes unités françaises (CFAT, corps européen, brigades).

Pour réaliser sa mission, il est équipé des matériels de transmissions légers et de grande capacité les plus récents : satellite, radio, RITA...

 

  • Composition

    5 compagnies de transmissions dont : 

* 2 compagnies PC projetés (interarmées de théâtre),

* 1 compagnie d'interopérabilité,

* 2 compagnies de centres nodaux RITA ;

* 1 compagnie de commandement et de logistique,

* 1 unité de base et d'instruction.

 

  • Matériels

Camions avec shelters de transmissions du réseau tactique de zone RITA, matériels permettant d'assurer des télécommunications par satellites, véhicules de l'avant blindés de transmissions, camions Berliet, TRM 2000, motos Cagiva, véhicules légers tous terrains Peugeot P4, VLRA.

 

  • Formation

Formation à toutes les fonctions d'adjoint ou de chef de station des transmissions dans un emploi à vocation projetable ou de base. La polyvalence (double qualification) est impérative. L'initiation et le perfectionnement à la langue anglaise est souhaitable.

 

  • Spécialités et emplois

Chef de station et spécialiste de transmissions satellites, radio, RITA. Conducteur véhicule de l'avant blindé ou poids lourd. Spécialiste mécanicien, soutien des transmissions, informaticien. Spécialiste en transport. Alimentation. Administration.

 

 

Les élèves du Collège E.Zola rencontrent les militaires